Journée Mondiale contre l'hépatite

28 juillet 2023

Chaque année, le 28 juillet, l’OMS, avec des partenaires, marque la Journée mondiale contre l’hépatite pour sensibiliser au problème de l’hépatite virale et aux maladies qu’elle provoque, et pour mieux les faire connaître. Le 28 juillet a été choisi en l’honneur du professeur Baruch Samuel Blumberg, lauréat du Prix Nobel, qui a découvert le virus de l’hépatite B et dont c’est la date de naissance.

Il existe 5 types de virus de l’hépatite : A, B, C, D et E. Tous les virus de l’hépatite peuvent provoquer une infection aiguë et une inflammation du foie, mais l’infection par les virus de l’hépatite B, C et D peut également causer une hépatite chronique entraînant éventuellement une cirrhose ou un cancer du foie.

Les hépatites virales B et C constituent des problèmes sanitaires majeurs et l’une des causes profondes du cancer du foie. On estime que dans la Région européenne de l’OMS, 15 millions de personnes vivent avec une hépatite chronique B et 14 millions avec une hépatite C. La plupart d’entre elles ne savent pas qu’elles sont infectées et continuent à transporter le virus. Elles courent donc un risque élevé de contracter une grave maladie chronique du foie et peuvent, sans le savoir, transmettre ce virus à d’autres personnes.

Les efforts visant à combattre l’hépatite virale doivent être centrés sur une sensibilisation à la maladie, l’amélioration de la prévention par la promotion de la vaccination, des pratiques sexuelles et des techniques d’injection sans risque, et la garantie d’un accès équitable au dépistage et au traitement à tous ceux qui en ont besoin.

La Journée mondiale contre l’hépatite constitue une occasion de redoubler d’efforts contre cette maladie à l’échelle nationale et internationale, d’encourager les personnes, les partenaires et la population à intervenir et à se mobiliser, et de souligner la nécessité d’une meilleure réaction à l’échelle mondiale.

Partager sur